banniere equipe

 

EmilieEMILIE ROCHETTE

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Document PDF Publications & communications

Émilie a obtenu son Doctorat (Ph.D.) recherche en psychologie en septembre 2013. Avant de se joindre au laboratoire Grandir Ensemble, Émilie a complété un baccalauréat en psychologie et une maîtrise en psychopédagogie, sous la direction de George M. Tarabulsy, à l’Université Laval. Sa maîtrise portait sur le pouvoir de prédiction de l’attachement et du tempérament sur les habiletés de régulation émotionnelle à l’âge préscolaire. Ses intérêts de recherche concernent principalement l’influence de la qualité comportements maternels en bas âge sur le développement cognitif, plus particulièrement les fonctions exécutives, chez les enfants d’âge préscolaire. Parallèlement, Émilie a décroché en juin 2010 un poste d’agente de recherche et planification socioéconomique au ministère de Santé et des Services sociaux. Dans le cadre de ses fonctions, elle a participé à la mise en œuvre du Plan d’action gouvernemental en matière d’agression sexuelle 2008-2013, occupe présentement la fonction de responsable du dossier violence conjugale, et a participé à la coordination d’un comité d’experts sur les homicides intrafamiliaux.

Émilie received her Ph.D. in research in psychology in september 2013. Before joining the laboratory Grandir Ensemble, Émilie completed her bachelor in psychology and a masters in psycho-pedagogy, under the direction of George M. Tarabulsy at the University of Laval. Her masters was based on the predictable powers of attachment and temperament on emotional regulation skills at the preschool age. Her research interests concern principally the influence of quality maternal behaviour on cognitive development, particularly the executive functions, in preschool children. In June 2010, Émilie was awarded the post of Research Officer and socio-economic planning at the Ministry of Health and Social Services. As part of her duties, she participated in the implementation of the government's “Action Plan on Sexual Assault 2008-2013”. She also currently holds the position as head of the domestic violence file, and participated in the organization of a committee of experts on domestic homicides.